HISTOIRE DE BEUVRON-en-AUGE
(source : DREAL Basse-Normandie 2013)
Si l’origine remonte probablement à la conquête des gaules et à la création de la Neustrie, c’est au XII siècle qu’une petite communauté rurale entreprend les défrichements nécessaires aux cultures pour sa subsistance. Ces terres sont liées à la famille d’Harcourt qui les possède de 1382 à 1793.
Le développement du bourg commence vraiment au XV siècle pour atteindre son apogée au XVIIè et XVIIIè siècles. A la fin du XVIIIè  et au début du XIXè siècle, le tannage et le tissage assurent la prospérité du village. Au XIX siècle, c’est un centre important pour le commerce des bestiaux et le chemin de fer y fait son apparition en 1879. De nombreux commerçants et artisans s’installent sur la place autour de la halle en bois construite en 1850 (détruite en 1958). Au début des années 1970, la population a diminué de moitié en 50 ans, les commerçants et les artisans ferment boutiques et ateliers. Beuvron est alors sur le point de devenir un village déserté.
La construction de l’autoroute A13, qui passe à seulement 6 km au nord du bourg, inquiète les élus qui craignent de voir la commune perdre son identité avec l’afflux de touristes. Sous l’impulsion de son maire, Michel Vermughen, la municipalité choisit une voie plus respectueuse des traditions du Pays d’Auge pour conserver et animer ce petit village au patrimoine architectural remarquable. L’ensemble de la commune est inscrit parmi les sites en août 1972 et la municipalité, aidée par le Département et l’Etat, se lance dans un ambitieux programme de restauration et de mise en valeur. En 1975, une nouvelle halle est construite au centre de la place avec des matériaux de réemploi issus de bâtiments démolis sur le passage de l’autoroute. Les anciennes maisons sont restaurées avec le plus grand soin et Beuvron retrouve bientôt un charme qui lui vaut une grande notoriété. Il acquiert peu après le label des plus beaux villages de France.

 

BEUVRON AUJOURDH'UI
Beuvron-en-Auge est désormais sauvé. Le petit bourg quasi désert des années 1970 a fait peau neuve et il accueille aujourd’hui de nombreux touristes en quête d’authenticité. En période estivale, c’est une foule de visiteurs (la mer est à 15 kms) qui investit la place et la rue principale pour découvrir l’architecture augeronne et ses détails savoureux. La notoriété de Beuvron a grandi et la municipalité s’attache à conserver son patrimoine, attrait touristique puissant qui génère des sources d’activités et de revenus.

PLUS D'INFOS :cliquez sur : Histoire de Beuvron-en-Auge